À la une

Golden Doors for Freedom

« Golden Door » de William Adair

Cela fait presque 10 ans que l’artiste William Adair développe le projet The Golden Doors to Infinity. Il collectionne des portes abandonnées et les réutilise comme “portes d’entrées” vers la culture et l’histoire. D’abord, il les dore. Puis, il les installe sur des sites historiques partout dans le monde pour que les visiteurs puissent écrire et y laisser leurs traces. Les messages laissés sur les portes, inspirés par les lieux où ils ont été installés, rendent hommage à des valeurs culturelles partagées. La feuille d’or relie les messages entre eux à travers la valeur symbolique universelle de l’or.

Le projet The Golden Doors to Infinity a un lien étroit avec l’armée, en raison de l’histoire généalogique de l’artiste liée au service naval, ainsi que de son inspiration puisée dans la collection d’art du Army and Navy Club à Washington D.C. Cette série comprend ainsi plusieurs portes qui commémorent les conflits militaires du 20ème siècle et rendent hommage à la recherche de la liberté. William Adair a notamment décidé de créer une série de porte pour le débarquement allié en Normandie, qui a débuté en 2014 avec la Gold Beach Door. Le 6 juin de la même année, pour le 70ème anniversaire du débarquement allié, Adair a emmené la porte sur les plages du débarquement en Normandie où les visiteurs ont pu laisser des messages à sa surface pour commémorer l’événement.

En 2019, pour le 75ème anniversaire du débarquement allié, William Adair est retourné en Normandie pour y installer une porte sur les plages sacrées d’Omaha Beach. Après les célébrations, la Omaha Beach Door a été exposée à la résidence de l’ambassadeur américain à Paris, pour symboliser la longue alliance existante entre la France et les Etats-Unis. Elle s’arrêtera ensuite à la Fondation des Etats-Unis à la Cité internationale universitaire de Paris, puis à Saint Omer, en symbole de l’amitié franco-américaine parmi les étudiants et les jeunes en France.

Fondation des Etats Unis

La Fondation

Pour beaucoup de Français et d’Américains, notre amitié a commencé avec la guerre d’indépendance il y a 2 siècles. Cependant, nos racines communes sont plus profondes, plus anciennes et plus exceptionnelles, elles remontent à plus de 350 ans : 100 ans de plus d’histoire partagée !

Nous les redécouvrons à travers l’histoire de Saint Omer et de son collège jésuite anglais où des enfants de familles américaines sont venus recevoir une éducation et, repartis, sont devenus des leaders de l’Amérique.

Aujourd’hui, la Fondation Saint Omer pour les Valeurs Transatlantiques a été créée pour interpréter et mettre en valeur au XXIe siècle ce patrimoine historique. Il s’agit donc de l’histoire d’une alliance d’un territoire et d’une institution : Saint Omer et le collège de jésuite anglais fondé en 1593, né en exil et se prolongeant aujourd’hui, plus de 425 ans après à Stonyhurst en Angleterre.

Parmi ces américains ayant rejoint ce collège on retrouve des familles comme les Calvert, les Kilty, les Champlin, les Burke, les White, les Neale, les Carroll.

Les plus connus sont Charles Carroll, signataire de la déclaration d’indépendance des États-Unis en 1776 et premier sénateur du Maryland, John Carroll, fondateur de l’Université de Georgetown et premier archevêque des États-Unis, et Daniel Carroll, auteur et signataire de la Constitution.

Ces valeurs communes sont imprégnées des leçons du XVIIIème siècle : Une éducation humanisme, convertie en projet politique et sociétal. Cette transformation de l’éducation en action est une véritable contribution de Saint Omer à l’Histoire : une démocratie fondée sur l’acceptation de la diversité, la liberté de pensée, la création de valeur et l’esprit d’entreprise; un équilibre entre l’intérêt collectif et l’initiative individuelle, l’importance du bien commun… une éducation pluridisciplinaire combinant des matières classiques avec la danse, le théâtre et le sport.

Il s’agit aujourd’hui de prolonger ces leçons, de les adapter aux tensions du temps présent et de contribuer à notre tour au futur de notre histoire. Un des moyens sera notre académie d’été pour forger une génération « YASE, Young Ambassadors for Societal Excellence »

“Culture et leadership:
valeurs pour l’Action”

Pourquoi ? : Une realité historique oubliée:

18 ème siècle

21 ème siècle

Comment ? : Une approche pluridisciplinaire :

  •  Revisiter les origines historiques des relations franco-américaines
  • Jumeler valeurs et sociétés: démocratie et biens communs
  • Comprendre le lien entre culture et leadership : humanisme et liberté de pensée
  • Diffuser l’excellence sociétale

Nos partenaires

Translate »